Articles FUT et foot





Belgique - Chili : match fifa spécial coupe du monde 

Le vice-champion du monde ne s'’est pas loupé pour ses débuts dans la prestigieuse compétition. Contre la Belgique, il a fait match nul  2 à 2 au bout d’'un match haletant face à la Belgique.

Qualifié dans la douleur pour cette Coupe du Monde alors qu'’il avait disputé la finale du Mondial 2010, le Chili avait à coeœur de se racheter une conduite dès l'’entame de la phase finale. Une promesse que cette sélection a parfaitement tenu. En dépit d'’une opposition coriace proposée par la Belgique, Alexis Sanchez et ses partenaires n’ont pas failli à leur devoir, signant un joli score de parité 2 à 2. Un nul d'’autant plus réjouissant qu'’ils ont été menés deux fois à la marque avant d'égaliser à la faveur d'’un doublé de leur maitre à jouer, Matias Fernandez. Pour les Diables Rouges, en revanche, ce fut une première sortie pleine de regrets bien qu’encourageante.

Fernandez assomme les Diables Rouges

Il ne fallait pas arriver en retard à ce duel entre les deux outsiders de ce Groupe B. Dès la 8e minute de jeu, Marouane Fellaini faisait parler son jeu de tête en reprenant avec succès un centre venu de la droite, signé Defour. Mais, la joie des Européens ne fut que de très courte durée. A peine deux minutes plus tard, leur capitaine Thomas Vermaelen se rendait coupable d'’une faute dans sa surface sur Suazo, qui offrit un pénalty aux Chiliens. L'’avant-centre de Monterrey se faisait justice lui-même en trompant Gillet. Malgré ce coup du sort, la Belgique a continué à dicter son jeu jusqu'à la pause et ça lui fut profitable à quelques instants de la mi-temps. Wesley Sonck, malgré sa petite taille, inscrivait, lui aussi, une réalisation de la tête, en exploitant une offrande de Dembelé.

La Belgique pensait avoir fait le plus dur en reprenant l'’avantage mais la seconde période du jeu a été complètement contraire à ses attentes. Moins conquérante et surtout moins solide derrière, la sélection de George Leekens a lâché prise et ça n'’a pas été sans conséquences. En deux minutes de jeu seulement, elle s'’est faite rejoindre à la marque . C’est Matias Fernandez qui la punit à travers deux jolis buts, retrouvant ainsi sa belle forme de la dernière Coupe du Monde. Durant le dernier quart d’heure du match, les Belges ont cherché à retrouver un second souffle, mais en vain.Cependant ils se positionnent déjà comme les favoris de cette poule après le nul inattendu de la France contre la Corée du Sud

autre match fifa :  Angleterre - Algérie